Newsletter

Meeting internationaliste du Front des Gauches: Partout en Europe, tous ensemble contre leurs crises!
Par Ataulfo Riera le Jeudi, 10 Juin 2010

Plus de 150 personnes ont assisté au meeting international organisé par le Front des Gauches ce mercredi 9 juin au « Garcia Lorca » à Bruxelles. Un meeting résolument placé sous le signe de l'internationalisme et de la solidarité des travailleurs-euses et des peuples au delà des frontières contre le capitalisme, les offensives d'austérité et la dictature de l'UE, du FMI, des marchés et des spéculateurs.

À la tribune – qui comptait une majorité de femmes – les interventions des différents orateurs et oratrices ont articulé l'analyse de la situation actuelle en Belgique et en Europe, les attaques du patronat et des gouvernements contre les retraites, les soins de santé, les chômeurs, le droit au logement, ou encore leurs tentatives de diviser les travailleurs-euses par le racisme ou les querelles communautaire. La situation des luttes et des résistances en Grèce, Portugal, Irlande et en France a été soulignée ainsi que leur nécessaire convergence autour de mobilisations unitaires et de réponses anticapitalistes.

Les interventions ont toutes été de qualité et combatives, avec les eurodéputé-e-s du groupe de la Gauche unitaire européenne (GUE) Joe Higgins (Socialist Party, Irlande) et Marisa Matias (Bloc de Gauche, Portugal), les collaborateurs parlementaires de Dei Lenke (Grand-Duché du Luxembourg) et de Syriza-Synaspismos (Grèce) et celle de Christine Poupin, qui représentait le Nouveau Parti Anticapitaliste (France). Tous ont souligné l'importance et exprimé leur soutien à l'expérience du Front des Gauches en Belgique. Marisa Matias a bien exprimé cette solidarité en disant qu'elle assistait « avec émotion à la naissance d'un nouveau frère ».

Alternant entre chaque orateur-trice international, des têtes de liste du Front des Gauches ont également pris la parole: Annick Letecher (tête de liste à Namur) a parlé de la solidarité internationale, de la paix et du désarmement prôné par le Front des Gauches et a insisté sur la nécessaire solidarité avec le peuple palestinien pour exiger la levée du blocus contre Gaza et des sanctions contre Israël. Robert Tangre (PC, tête de liste au Sénat) a abordé les points programmatiques concernant la défense et l'extension des services public et les mesures à imposer en faveur de la justice fiscale. Anja Deschoemacker (PSL-LSP, tête de liste à BHV) a démonté ce qui se cache derrière les éternelles querelles communautaires en Belgique et dénoncé la volonté du pouvoir d'instrumentaliser ces questions pour « diviser pour régner » et les réponses à apporter en faveur de l'unité et de la solidarité entre tous les travailleurs-euses contre toutes les formes de discrimination. Céline Caudron (LCR, tête de liste au Hainaut) a développé les questions du chômage et de l'emploi, au cœur de la crise sociale aujourd'hui, et le lien étroit qui unit cette question sociale et la question écologique, comme étant les deux facettes d'une même crise, celle du capitalisme. Elle a expliqué les revendications concrètes à avancer pour faire converger par les luttes ces deux terrains.

Le meeting était présidé de main de maître par Vincent Decroly, ex-parlementaire Ecolo, qui a voulu ainsi marquer un soutien concret au Front des Gauches. Après le meeting proprement dit, la soirée s'est prolongée jusque tard au bar du « Garcia Lorca », dans une ambiance fraternelle entre toutes les composantes du Front des Gauches, les invités internationaux et les personnes intéressées par notre dynamique unitaire. Une belle réussite à rééditer.


Intervention de Céline Caudron, porte-parole de la LCR, tête de liste à la Chambre au Hainaut :

Voir ci-dessus